Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

vendredi, 25 février 2011

La boîte à silence

La grâce d'un seul mot éloigne le souci, et si vous en doutez, considérez ceci 

L'enfant avait fait tomber sa boîte à musique, elle était sans ressort la belle mécanique...et de vastes sanglots secouaient le gamin.

Alors, pour apaiser cet immense chagrin, j'ai glissé, comme si c'était une évidence :

"Petit, rien n'est plus beau qu'une boîte à silence!"

Le miracle du mot, à lui seul a suffi...et c'est nimbé de pleurs que l'enfant m'a souri !

Daniel Ancelet

Les commentaires sont fermés.