Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

lundi, 26 novembre 2012

Y'a une étoile de Léo Ferré

granger et la terre malade.JPG

ILLUSTRATION DE GRANGER


Y’ a une étoile

Salut ! ma vieille copine la terre

T’es fatiguée ?

Ben…. nous aussi

C’est pas des raisons pour fair’ des manières

Tant qu’ y’ a l’ soleil qui fait crédit

Salut ! ma vieille copine la terre

Y’ a une étoile au-d’ ssus d’ Paris

Qui m’a fait d’ l’œil la nuit dernière

Ma vieille copine la terre

Et pendant c’ temps tu dormais

Enroulée dans les bras de ma mélancolie

Pendant que je déambulais

Comme un oiseau blessé dans la nuit si jolie

Salut ! ma vieille copine la terre

Dans tes jardins y’ a des soucis

Qui font d’ beaux printemps à la misère

Et d’  jolies fleurs pour les fusils

Salut ! ma vieille copine la terre

Y’ a une étoile au-d’ ssus d’ Paris

Qui m’a fait d’ l’ œil la nuit dernière

Ma vieille copine la terre

Et toi pendant c’ temps tu peinais

A charrier sur ton dos

Des continents d’ misère

Pendant que l’ soleil se dorait

Dans sa maison tout’ bleue

Pour s’ refaire un’ lumière

Salut ! ma vieille copine la terre

Y’ a des diamants qui font leur nid

En s’ fichant pas mal de tes frontières

Qu’il fasse jour, qu’il fasse nuit

Salut ! ma vieille copine la terre

Y’ a une étoile au-d’ ssus d’ Paris

Qui m’a fait d’ l’ œil la nuit dernière

Ma vieille copine la terre

Si tu voulais bien en faucher deux ou trois

Ca pourrait faire un’ drôle de lumière

Et mettre au front d’ la société

Des diamants qu’on pourrait tailler à not’ manière

Bonjour ! ma vieille copine la terre

Je te salue avec mes mains

Avec ma voix

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les commentaires sont fermés.