Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mardi, 15 octobre 2013

POETI DEL MEDITERRANEO


Gaeta Un Mare di Poesia couverture.JPG

Edition 2013 - UN MARE DI POESIA

Gaeta Un Mare di Poesia Ave Gaeta.JPG

Page 58 et 59 de cette Edition internationale 2013 ma contribution avec AVE GAETA



Ave Gaeta

 

C’est à toi ville d’Italie que je dédie cette huile                                                       

Tu as un bien joli nom de naissance Gaeta                                                           

Comprise entre Rome et Naples en Latina                                                                           

 Tu surveilles, tu guettes la presqu’ile


Gaeta, dans tes ruelles je me faufile

Du petit port s’échappe un parfum de pizza                                                 

On sent, on sait d’instinct qu’il fait bon vivre à Gaeta

Devant la mer qui te berce, tu es fragile


Avec les couleurs de ton cœur tu crées ton profil                                                                      

Tu m’enchantes, tu me charmes, je ralenti le pas

Ton histoire inoubliable s’inscrit sur la voie Appia

Pour ne rien perdre de toi, je reste immobile

 

Je suis ravie que tu m’aies invitée, je jubile                                                                      

Je virevolte, je sautille, je chante telle une Diva

Même en plein hiver je fais mon cinéma

Les cigales ne se trompent pas de domicile                                                                                             

Gaeta, longtemps tu resteras cette ville                                                         

Qui a laissée une histoire le temps d’un gala

Merveilleuse et envoutante visite bien au-delà 

Des larmes qui perlent au bout de mes cils

 

Il me faut te quitter, partir, m’envoler sur un fil

Retrouver les branches de mon acacia

Ave Gaeta Adieu Gaeta

A bientôt Gaeta, je reviens, je n’ai pas fini mon huile

                                                          

 

 

Les commentaires sont fermés.